IL ÉTAIT UNE FOIS... LA VIE
La fabuleuse histoire du corps humain

Infos générales  
Staff
 

Série TV - France / Japon
Producteur : Procidis
Année de production : 1986
Arrivée en France : 10 Décembre 1986 (Canal + : Cabou Cadin)
Nombre d'épisodes : 26 x 26 minutes

     

Auteur : Albert Barillé
Réalisation : Albert Barillé
Scénario : Albert Barillé
Chara design : Jean Barbaud
Décors : Claude Lambert
Musiques : Michel Legrand

 
     

Il était une fois... la vie

Listing des épisodes
Recherches : Gib' - Source : Gulli
01. La planète cellule
Il était une fois... la vie
02. La naissance
03. Les sentinelles du corps
04. La moelle osseuse
05. Le sang
06. Les petites plaquettes
07. Le cœur
08. La respiration
09. Le cerveau
10. Les neurones
11. L'œil
12. L'oreille
13. La peau
14. La bouche et les dents
Il était une fois... la vie
15. La digestion
16. L'usine du foie
17. Les reins
18. Le système lymphatique
19. Les os et le squelette
20. Les muscles et la graisse
21. Guerre aux toxines
22. La vaccination
23. Les hormones
24. Les chaînes de la vie
25. Réparation et transformation
26. Et la vie va

 

Résumés des épisodes
(Résumés presse : Gulli)

# 01 : La planète cellule
Que d'aventures avant que ne soit constituée la première cellule ! Activer les enzymes, déjouer les virus et gérer les interventions des policiers du corps, telle est la lourde responsabilité de Maestro.

# 02 : La naissance
Un homme et une femme s'accouplent, une armée de comètes à queue envahit l'écran. Ce sont des guerriers au corps ovoïde qui progressent dans un milieu marin en ondoyant avec énergie leur longue queue. C'est un véritable parcours du combattant pour atteindre l'ovule, bardée de défenses. Une fois pénétrée, la vie va prendre forme... L'ovule fixé dans l'utérus requiert du renfort ; les cellules reçoivent des instructions pour fournir les matériaux requis. À mesure que passent les jours, le foetus grandit. Parvenu à terme, l'enfant va naître.

# 03 : Les sentinelles du corps
Voici bien longtemps que ce ne sont plus les animaux sauvages qui sont les plus dangereux ennemis de l'homme. Nous plongeons dans l'oculaire d'un microscope électronique pour discerner bactéries, virus, poussières, toxines. En nous en approchant davantage nous nous apercevons que tous ces joyeux lurons tiennent un conseil de guerre autour d'un feu de camp pour définir la meilleure façon d'envahir un organisme.

# 04 : La moelle osseuse
La moelle osseuse : là où se fabrique la plus importante partie des globules rouges, globules blancs et plaquettes que produit chaque jour le corps humain. Lorsque cette usine se dérègle et ne fabrique plus que des globules blancs récalcitrants, Maestro donne l'alerte...

# 05 : Le sang
Il y a cent mille kilomètres de vaisseaux sanguins dans un corps humain. Nous allons pénétrer dans la circulation qui y règne, pour nous familiariser avec les tâches quotidiennes de nos amis, les globules du sang.

# 06 : Les petites plaquettes
La moelle osseuse produit chaque jour quatre cent milliards de plaquettes sanguines. Pourquoi faire ? Voilà ce que nous allons essayer de comprendre, avec un groupe de jeunes plaquettes qui, à peine écloses, débouchent dans la circulation sanguine.

# 07 : Le cœur
Maître Globus promène Hémo et Globine dans la cathédrale du corps humain - le cœur - et tout le système circulatoire. À la fête dans cette passionnante aventure, ils seront très vite impressionnés quand il faudra plonger dans les cavités de l'organe.

# 08 : La respiration
C'est dans les alvéoles pulmonaires que le sang échange les gaz carboniques, rejetés par les cellules, contre l'oxygène, carburant dont elles vont avoir besoin pour accomplir leur travail. Pas facile d'expliquer tout cela aux enfants simplement, mais grâce à Pierrot, le globule blanc capitaine de la police du corps, Psi, globule blanc lieutenant de police, adjointe de Pierrot, et les autres, l'histoire devient simple.

# 09 : Le cerveau
Comment le cerveau transmet-il ses ordres ? Comment fait-il pour tout savoir, tout emmagasiner ? Et nous voyons, illustré par quelques exemples signifiants, comment sont reçues, stockées, puis transmises diverses informations. En réalité, précise le Maestro, ce sont des milliers et des milliers d'informations que reçoit en permanence le cerveau et dont il emmagasine les plus signifiantes, par taille, forme, couleur, saveur, odeur, composition, température, etc.

# 10 : Les neurones
Les messagers, agents de liaison, cavalent en tous sens pour transmettre les informations perçues et ordonner les réponses à ces sensations : faim, soif, chaud, froid, ou autres attaques de virus. Pour eux, pas de repos, à chaque instant il se passe quelque chose.

# 11 : L'œil
L'œil humain est un organe complexe qui permet au cerveau de recevoir, sous forme d'images, des informations provenant de l'extérieur. Mais si la moindre poussière y pénètre, les enzymes des larmes se mettent au travail et se chargent aussitôt de chasser l'intrus...

# 12 : L'oreille
L'oreille, organe de l'audition, bien sur, mais aussi organe de notre équilibre. Et d'abord, comment fait-elle, cette sentinelle sensitive du cerveau, pour entendre ? Pour capter, puis transmettre les bruits, qui ne sont que vibrations aériennes, qu'ondes...

# 13 : La peau
Nous allons voyager dans les différentes couches qui constituent l'épiderme en partant du niveau zéro pour descendre jusqu'à la couche basale, où se trouvent les unités de fabrication. Contrairement à nos chaussures ou vêtements, la peau est constamment renouvelée, elle ne s'use jamais. C'est un emballage protecteur, première ligne de défense contre invasions et blessures.

# 14 : La bouche et les dents
Pierrot et Pierrette, dix et huit ans, rentrent de l'école et s'installent pour le goûter. Tandis qu'ils dégustent, d'abord leur sandwich, nous voyons rapidement le travail spécifique de leurs dents, puis celui des glandes salivaires. Et voici les papilles gustatives des goûts, du goût précis pour chaque endroit spécifique de la langue. Et lorsque les enfants trouvent des bonbons égarés au fond d'une poche, on verra comment les bactéries se mettent au travail, comment cette population bactérienne s'affaire à creuser pour former la carie !

# 15 : La digestion
Après les jeux, Pierrot dix ans et son copain Petit Gros ont faim. Maman Pierrette leur a préparé une collation bien équilibrée : poissons et pommes de terre, salade, lait et une superbe tarte à la crème. Les garçons avalent avec un grand appétit. Nous voici d'abord dans la bouche où commence le travail de digestion, puis dans l'oesophage où nous pénétrons avec la première bouchée malaxée ; ce sont les débuts du processus de digestion...

# 16 : L'usine du foie
Intégrés au flux sanguin, nos petits personnages, produits de la digestion se dirigent vers le laboratoire le plus important du corps humain : le foie. Alors qu'il ne pèse que 2% du poids du corps, celui-ci utilise près d'un quart de son oxygène ; presque autant que le coeur ! Ici, ces produits seront transformés en personnages protéines, en globules rouges, en anticorps et bien d'autres choses.

# 17 : Les reins
Une voie artérielle plutôt salle, encombrée de déchets. Nos amis les globules rouges qui la parcourent sont peu reluisants, eux aussi. A globine qui s'en étonne, Maître Globus explique qu'ils se trouvent sur la voie des grandes usines du foie et des reins. Et c'est aussi là que se dirigent les déchets dont l'organisme n'a plus besoin. Parmi les déchets, certains seront récupérés, les autres continuerons leur chemin et seront évacués ; dans le langage courant des enfants, c'est le pipi.

# 18 : Le système lymphatique
Pas évident d'expliquer le système lymphatique. Grâce à nos petits personnages, nous verrons en image comment fonctionnent les globules rouges, les plaquettes ; on apprend tout d'abord que la lymphe ne transporte que les aliments du corps. Pour l'illustrer, on suivra les effets d'une griffure de chat sur Pierrot. Rien de grave en apparence, si ce n'est l'introduction de staphylocoques dans l'organisme. La majorité se fera éliminer mais d'autres se sauvent pour se répartir dans le sang.

# 19 : Les os et le squelette
C'est le moment de pénétrer dans les os et cartilages du squelette. On comprendra qu'un jeune garçon, dont les os sont encore mous et souples, amortira mieux les coups. Les os croissent et se solidifient. Ils sont sans cesse attaqués et rongés par les ostéoclastes mais c'est ainsi que l'os demeure un tissu vivant. À la suite d'une chute en ski, Pierrot se retrouve à l'hôpital avec une double fracture ouverte. Ce sera pour nous l'occasion de visionner le travail effectué au plus profond de l'hématome sur le chantier de la réparation. Quelques bactéries teigneuses viendront compliquer la tache...

# 20 : Les muscles et la graisse
Les muscles représentent à peu près la moitié du poids du corps de chacun. On verra Pierrot courir après son chien bouboule, appelant ses muscles à travailler. Bientôt Pierrot va manquer de sucres pour poursuivre son effort ; qu'à cela ne tienne, c'est dans les graisses que l'on ira puiser des réserves ! Une fois rentrés essoufflés, Petit Gros expliquera à ses amis que plus les muscles travaillent et moins ils se fatiguent. À partir de cet exemple, on fera un peu de théorie.

# 21 : Guerre aux toxines
On désigne sous le nom de toxines les substances nocives accumulées par l'organisme. Ainsi, les maladies sont souvent les conséquences de l'action de ces substances sur le corps humain. Heureusement, celui-ci est capable de s'organiser pour défendre le noyau de chacune de ses cellules, et met en place des barrages préventifs pour lutter contre ces toxines polluantes...

# 22 : La vaccination
Tous les enfants en passent par là, la petite piqûre du vaccin. Dans cet épisode, les enfants vont à l'infirmerie de l'école pour se faire vacciner contre le tétanos, sauf Pierrot, souffrant, resté à la maison. Lorsque durant le WE nos amis font du jardinage, Pierrot va se faire griffer par les ronces. Son corps sera attaqué par certaines bactéries provoquant une infection très importante et dangereuse qui aurait pu être éviter grâce au vaccin conte le tétanos. Nous verrons alors comment et pourquoi il est très important de subir ces injections d'anticorps.

# 23 : Les hormones
Tout d'abord, petite explication sur les glandes endoctrines dont le rôle est de secréter les hormones. On retrouve ensuite Maestro dans la grande centrale de l'hypothalamus, qui logée dans le cerveau, coordonne les activités des systèmes nerveux et endocriniens. Sur un des écrans de la centrale se déroule une passionnante partie de tennis que disputent Pierrot et Petit Gros. A mesure des besoins, des informations arrivent, des ordres partent et voici celui de stimuler la glande thyroïde pour qu'elle fasse activer le métabolisme.

# 24 : Les chaînes de la vie
Le jeune Pierrot se promène avec son grand-père en forêt. Ce dernier lui montre le soleil, lui explique qu'il est la base des chaînes de la vie et que sans lui, la Terre ne serait qu'une boule froide et désertique. Le soleil chauffe et fait pousser l'herbe, qui nourrit ovins et bovins. Et ainsi va la chaîne de la vie...

# 25 : Réparation et transformation
Pierrot, 8 ans, fatigué par une journée de travail et de jeux, va s'endormir. Il ne s'en rend pas compte, mais l'activité de son corps continue pendant son sommeil. Le cerveau fait le tri de toutes les informations recueillies pendant la journée, il va tout classer, tout ordonner. La circulation se poursuit aussi, indispensable à l'alimentation du cerveau et à l'élimination de ses déchets de combustion. Les cellules déborderont d'activité également durant cette période de sommeil...

# 26 : Et la vie va
Le jeune Pierrot voudrait que son grand-père vienne jouer au ballon avec lui, mais celui-ci lui répond qu'il n'a plus l'âge. Pierrot se demande pourquoi. Parce qu'avec l'âge, l'organisme s'use et travaille moins bien. Une coupure mettra dix fois plus de temps à cicatriser chez lui, qu'elle ne le ferait chez le petit garçon. C'est aussi l'occasion de rappeler que l'homme est mortel, mais qu'il transmet à des générations futures des chromosomes le prolongeant vers l'éternité...

 

Page réalisée par Gib'
En ligne depuis le 22.06.01 - Dernières modifications le 21.12.09

Il était une fois... la vie © Procidis 1986